Petits meurtres & faits divers au tribunal Zoom

    Petits meurtres & faits divers au tribunal

    Asmodée Asmodée

    Nouveau

    Objection dindon  !!!

    Plus de détails

    • 12 ans et +
    • 4 à 7
    • 30 min
    • Improvisation

    Ce produit n'est plus en stock

    Date de disponibilité :

    19,90 €

    En savoir plus

    Petits meurtres & faits divers au tribunal est un jeu complet et indépendant du célèbre Petits meurtres et faits divers. Bien qu’il repose sur le même principe général d’improvisation, il a de nombreuses différences.

    La boîte se compose de 4 livrets qui sont des sortes d’agendas dans lesquels plus de 250 affaires loufoques sont exposées.
    A chaque tour, on définit le rôle de chaque joueur. L’un d’eux endossera le rôle du juge. Il choisira une affaire, la lira à tout le monde, puis chaque joueur ouvrira son propre livret à la date de l’affaire en question. Toutes ces histoires ont en commun le pauvre François Leboulet qui est accusé de tous les crimes.
    Un des joueurs incarnera l’avocat de François et devra tenter de le disculper dans sa plaidoirie alors qu’un autre joueur prendra le rôle du procureur et devra au contraire essayer de l’inculper. Les joueurs restants formeront l’équipe des jurés.
    Dans leur livret, l’avocat et le procureur se voient attribuer 4 mots et 1 expression qu’ils devront essayer d’intégrer à leurs plaidoiries.

    Le juge retourne un sablier et l’avocat commence son discours. Pendant ce temps, tous les joueurs écoutent et essayent de repérer quels sont ses mots imposés. Lorsque le procureur pense en avoir identifié un, il peut faire une objection. Le juge qui dispose des mots des deux joueurs validera ou refusera l’objection.
    Lorsque la plaidoirie de l’avocat est achevée, on passe à celle du procureur. De la même façon, l’avocat pourra faire des objections. Cependant, l’un comme l’autre n’en ont que 3 à leur disposition. Il faut donc veiller à ne pas systématiquement les utiliser trop tôt durant la plaidoirie adverse, sous peine de lui lasser le champ libre par la suite.

    Une fois que les deux joueurs ont eu l’opportunité de s’exprimer, les jurés vont délibérer et voter pour le joueur dont ils estiment qu’il est parvenu à utiliser le plus de mots. Bien évidemment, les termes pour lesquelles une objection correcte a été prononcée ne sont pas pris en compte. Quoi qu’il en soit, le joueur pour lequel ils votent marquera des points… même si dans les faits c’est son adversaire qui s’en était le mieux sorti ! Il faut donc également être persuasif envers les jurés.

    Caractéristiques détaillées

    Commentaires

    Aucun avis n'a été publié pour le moment.

    Laisser un commentaire

    Petits meurtres & faits divers au tribunal

    Petits meurtres & faits divers au tribunal

    Objection dindon  !!!

    Ce produit n'est plus en stock

    Date de disponibilité :

    19,90 €

    ARCHI CHOUETTE utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.