Puerto Rico Zoom

    Puerto Rico

    Ravensburger Ravensburger

    Nouveau

    Edition 2017

    Plus de détails

    • 10 ans et +, 12 ans et +
    • 2 à 5
    • 90 min
    • Gestion

    En stock

    Attention : dernières pièces disponibles !

    35,90 €

    Quantité :

    En savoir plus

    Puerto Rico est un classique des jeux de gestion où le hasard est absent.
    Cette nouvelle édition du jeu comprend 2 extensions jamais éditées en France.

    A la tête d’une exploitation coloniale, vous allez tenter de marquer le plus de points possibles en y construisant des bâtiments et en expédiant les ressources que vous aurez produites.

    Chaque joueur commence la partie avec un plateau personnel représentant son exploitation divisée en deux sections : en haut la ville où il pourra construire des bâtiments, en bas les champ où il placera ses plantations.

    Le jeu se déroule en une quinzaine de tours. Lors d’un tour, le premier joueur va choisir lequel des 7 rôles il souhaite activer. Puis, il va faire l’action correspondante et bénéficier d’un petit privilège. Tous les joueurs en sens horaire ont ensuite l’opportunité de profiter de l’action choisie (sans le privilège). Une fois que tout le monde aura eu la possibilité d’agir, le joueur suivant va sélectionner un rôle parmi ceux qui restent et tous les joueurs pourront en profiter selon les mêmes modalités.
    Lorsque tous les joueurs ont sélectionné un des rôles, ils sont replacés au centre de la table. Ceux qui n’ont été pris par aucun joueur reçoivent un pièce d’or ce qui les rendra plus attractif pour la suite du jeu. En effet, tant qu’ils n’auront pas été pris, les pièces d’or continueront à s’accumuler et bénéficieront au joueur qui décidera de les activer.
    On change ensuite de premier joueur et un nouveau tour débute.

    Les rôles permettent les actions suivantes :

    • Le Colon : le joueur prend une des tuiles plantations visibles et la place sur son plateau. Le joueur actif peut choisir une carrière à la place.
    • L’Intendant : les joueurs prennent à tour de rôle un pion colon du navire jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus. Ce navire est approvisionné à chaque tour de jeu. Le joueur actif peut en outre prendre un colon de la réserve. Ces colons sont placés dans les bâtiments ou les plantations de son plateau afin de les activer. Un bâtiment sans colon ne donne pas son effet, une plantation ne produit pas sa ressource.
    • Le Maçon permet de dépenser des doublons pour construire un bâtiment dans sa ville. Le joueur actif paye un doublon de moins pour son achat. Ces constructions sont très utiles car elles améliorent l’efficacité des actions des joueurs. Par exemple, l’Université permet d’activer immédiatement un bâtiment construit en prenant un colon de la réserve.
    • L’Artisan permet au joueur de recevoir les marchandises auxquelles il a le droit. Son privilège lui en octroie une de plus.
    • Le Marchand autorise un joueur à vendre 1 marchandise au magasin. Pour cela, il faut qu’il y ait encore de la place (il n’y a que 4 emplacements) et qu’il propose une marchandise qui n’y soit pas déjà. Le joueur qui a sélectionné le rôle reçoit un doublon de plus que le prix de sa marchandise vendue.
    • Le Capitaine force les joueurs à charger un type de marchandise sur les navires. Ces navires ne peuvent transporter qu’un type de denrées et il ne peut y avoir qu’un seul navire par type de ressources. Chaque marchandise ainsi dépensée rapporte 1 point de victoire. En outre, chaque joueur ne peut garder qu’une marchandise après cette phase, à moins qu’il ait construit des entrepôts. Cette action peut donc considérablement pénaliser un adversaire qui ne serait pas dans le bon tempo.
    • Le Chercheur d’Or offre simplement un doublon au joueur qui le sélectionne, les autres n’en profitent pas.

    La partie s’achève à la fin d’un tour où un joueur a construit son 12e bâtiment, qu’il n’y a plus de colons dans la réserve ou que tous les points de victoire disponibles ont été attribués. Le joueur qui totalise le plus haut score entre ses points accumulés tout au long du jeu et ceux octroyés par ses constructions remporte la partie.

    Un jeu de Andreas Seyfarth.

    Caractéristiques détaillées

    Commentaires

    Aucun avis n'a été publié pour le moment.

    Laisser un commentaire

    <br /> <b>Notice</b>: Trying to get property of non-object in <b>/home/clients/59d9a799cfea76edf8d8c525fcc5023d/archi/cache/smarty/compile/01/e1/f4/01e1f4e1658d29d3d042699c9187885d612c5ec0.file.productcomments.tpl.php</b> on line <b>312</b><br />

    Paper Tales

    À ne pas recycler.

    Videos

    ARCHI CHOUETTE utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En utilisant notre site, vous acceptez notre politique de cookies.